La photocatalyse PHOTOCAL et votre sac à main ! Une femme avertie...

Publié le par PHOTOCAL

sac à mainPar le miracle de la communication sur le web, nombre d’entre vous ont peut-être lu cet article de KTUV.com faisant état d’une étude des laboratoires Nelson de Salt Lake City, établissant que nos sacs à main étaient de véritables nids à microbes... Les résultats de cette étude font froids dans le dos !

C’est vrai qu’en y réfléchissant bien, nos sacs, on les dépose partout ! Sur le sol, dans les salles d’attente, dans les toilettes publiques sans crochet, dans les cabines d’essayages, dans la voiture, dans les caddies de supermarché… Ils frottent les portes du métro, se retrouvent à nos pieds au restaurant, au pied du bar lors de l’apéro… Bref, aucune peine à s’imaginer qu’ils sont vraiment dégoûtants, grouillant de bactéries et autres bacilles en tous genres !

Or on pose également nos chers sacs sur la table de la cuisine quand on débarque les courses,  voir même sur le plan de travail, la table de salle à manger, le lit conjugal, la table à langer de bébé…

Et l’étude des laboratoires Nelson est vraiment alarmante au point que la undefinedmicrobiologiste Amy Karren chargée de cette étude en a été choquée ! Parmi les innombrables bactéries identifiées sur la majorité des sacs à main étudiés, on y trouve pêle-mêle des pseudonomes pouvant causer des infections oculaires, des staphylocoques source de graves infections de la peau, des salmonelles et la bactérie E. coli, qui peuvent causer des problèmes gastro-intestinaux et des empoisonnements alimentaires. Encore plus abominable, de nombreux sacs portaient aussi des traces de matières fécales ! Lors de ces examens, quatre sacs à main sur cinq obtinrent des résultats positifs au test de détection de la salmonelle, la pire de toutes les bactéries… !

Pour info, les sacs à main de femmes fréquentant des lieux publics comme les bars, les discothèques et les restaurants, semblaient être encore plus infectés que les autres. Par contre, les sacs en cuir et en vinyle semblaient moins infectés de germes que ceux en toile.

Moralité de cette histoire, votre sac à main ne vous tuera pas mais il a le potentiel de vous rendre très malade ainsi que vos enfants si vous le déposez n’importe où…

Dans ce domaine particulier, l’aérosol PHOTOCAL peut également vous rendre un grand service !

Sylvie M..... Paris
Une femme avertie...

 photocal











N’hésitez pas à nous envoyer vos articles, vos témoignages, vos idées, sur les utilisations de PHOTOCAL…
Nous nous ferons un réel plaisir de les diffuser sur notre blog !

Commenter cet article