Photocatalyse PHOTOCAL combat les allergies, allergènes, asthme

Publié le par PHOTOCAL

undefined

Les allergies ne cessent de progresser dans le monde…
Selon l’O.M.S., elles sont passées du 6ème au 4ème rang des pathologies mondiales !
En France on dénombre 30% de la population allergique.
Principaux responsables : La pollution, l’alimentation, la sédentarité, l’hérédité, l’hygiène et les changements de mode de vie…
 

Qu’est ce qu’une allergie ?
L'allergie est due à une réaction excessive du système immunitaire dirigée contre une substance étrangère appelée allergène.
La présence de cet allergène dans l'organisme entraîne une série de réactions chimiques dans le système immunitaire qui provoquent différents symptômes plus ou moins graves chez un individu : asthme, écoulement nasal, toux, démangeaisons, urticaire, eczéma, diarrhées, douleurs abdominales et la liste est encore longue.
L'important est d'éviter le choc anaphylactique, manifestation la plus grave et la plus intense de l'allergie pouvant être mortelle en l'absence de traitement.
 
A quoi est-on allergique ?
On peut être allergique à tout ou presque. La réaction allergique peut être causée par l'ingestion de substances (médicaments, aliments), leur inhalation (pollens, moisissures, acariens..). Certaines allergies peuvent aussi provenir d'un simple contact avec la peau : poudres, lotions, latex. Mais d'autres facteurs tels que le froid, la chaleur, les variations de température ou encore une infection peuvent également favoriser ou aggraver leur apparition.

Quelles sont les principales causes des allergies ?
La pollution atmosphérique ...
Là où il y a pollution, les allergies se multiplient. Les véhicules diesels sont montrés du doigt. En période de forte pollution, les pollens sont plus allergisants en se combinant aux particules s'échappant des moteurs diesel, favorisant leur transport dans les voies aériennes.
Or le pollen représente environ 60% des allergies recensées dans notre pays. 
La pollution extérieure envahit également l'intérieur de nos habitations.
L'intérieur de notre logement...undefined
A la pollution atmosphérique, s'ajoute celle de l'habitat. Mieux isolé, moins aéré et plus humide, l'habitat constitue une des principales sources d'allergies. Il favorise en effet le développement des acariens et des moisissures. Les acariens adoptent facilement notre literie comme résidence principale et adorent la poussière et les moquettes.
Quant aux moisissures, ce sont des champignons et des spores microscopiques omniprésents dans nos intérieurs qui se développent en ambiance humide et qui se caractérisent (éventuellement) par des tâches grises apparaissant sur les murs et plafonds.
Il ne faut pas négliger les composés organiques volatils (COV) : La fumée de cigarette, les produits de bricolage, les matériaux de construction et de décoration comme les peintures, vernis et colles qui constituent de vraies sources polluantes que nous respirons parfois 20 heures par jour, chez nous, sur notre lieu de travail, dans notre voiture et dans les transports publics.
Mais aussi l'alimentation...
Aujourd'hui, en France les allergies alimentaires touchent 3,2% de la population et 8% des enfants de moins de 15 ans. Chez l'enfant, les produits les plus fortement allergènes sont l'oeuf dans 34% des cas, l'arachide (25%), le lait (8%) et le poisson (5%). Les additifs alimentaires sont également sur la sellette.
De plus, par le phénomène des allergies croisées, certains sujets allergiques au pollen ne supportent plus les fruits, les céleris ou les amandes.
 
Etat des lieux alarmant…
  • - L’Allergie est classée au 4éme rang des fléaux mondiaux par l’OMS
    - 18 millions de Français sont allergiques (30% de la population). Un nombre qui a doublé en 20 ans. D’ici 2012, - c’est un individu sur deux qui pourrait être allergique.
    - Aujourd’hui 1 enfant sur 4 est allergique
    - On dénombre, officiellement 400 allergènes et leur nombre est en constante augmentation.
  • - Le coût annuel des maladies allergiques est estimé en Europe à 19 milliards d’euros.
    - 30% des allergiques restreignent leur activité professionnelle et sociale.
    - Chez l’enfant de moins de 4 ans, 40% des dermatites atopiques sont liées à une allergie alimentaire.
    - 2/3 des enfants qui ont une dermatite atopique auront une rhinite allergique et 50% des enfants atteints de rhinite présenteront ultérieurement un asthme.
  • - 7% de la population française est asthmatique
    - Les crises d’asthme sont à l’origine de 200 000 consultations aux urgences et de près de 100 000 hospitalisations annuelles.
    - Le taux de mortalité par asthme - 2000 morts/an en France - est aujourd’hui supérieur à celui du début des années 80 !
    - Le nombre d’accident graves liés aux allergies alimentaires et notamment à l’arachide a été multiplié par 5 en 20 ans.
    - Les modalités de prise en charge aux urgences des malades allergiques attestent de l’inadaptation des modalités de prise en charge préalable
    - En moyenne, 2,3% des administrations de médicaments provoquent des réactions allergiques.
 
En quoi PHOTOCAL peut-il contribuer efficacement à combattre les allergies ?undefined
PHOTOCAL est un revêtement liquide transparent « intelligent et actif » que l’on pulvérise sur l’ensemble des surfaces et matériaux y compris les vitres et les textiles (murs, plafonds, sols, mobilier, tapis et moquettes, carrelage, faïence et résine, etc.) voir mode d’emploi
On peut facilement traiter l’intérieur de son habitat, de son lieu de travail, de sa voiture, de son camping-car, de son bateau mais également les véhicules de transport en commun, les surfaces commerciales, les hôtels, etc.
Ce revêtement agit par photocatalyse et décompose 99% des micro particules organiques volatiles*, semi-volatiles ou présentes sur les surfaces ou entrant à son contact :
  • - Les allergènes tels que poussières organiques, pollens, moisissures, acariens,
  • La pollution dans l’air tels que gaz d’échappement des voitures et des usines (NOx),
  • Les composés organiques volatils (COV) tels que pesticides, toluène, benzène, formaldéhyde, etc.
  • Les odeurs humaines, animales et chimiques

    * Le flux de l’air intérieur ambiant amène constamment les micro particules organiques au contact des surfaces traitées. Ces micro particules adhèrent à ces dernières suffisamment longtemps que pour être détruites par la réaction photocatalytique de PHOTOCAL.
Les principaux avantages de PHOTOCAL résident dans le fait que contrairement aux produits anti-allergène classiques qui agissent dans l’instant mais ne perdurent pas, PHOTOCAL agit pendant plusieurs années (entre 5 et 10 ans).
D’autre part PHOTOCAL, parfaitement inodore et non toxique, est puissant : 3 x plus puissant que le chlore et 1,5 x plus puissant que l’ozone !
Enfin, PHOTOCAL est un procédé de dépollution propre et non toxique offrant l’avantage d’utiliser une source d’énergie gratuite, inépuisable et écologique : Le soleil.
 
Conclusion…undefined
PHOTOCAL permet de vivre, travailler, dormir, se déplacer dans un environnement sain, débarrassé durablement des polluants et des allergènes volatils, semi-volatils et présents sur les matériaux et les surfaces.
 
Téléchargez la fiche technique (pdf)
Téléchargez
le mode d'emploi (pdf)

PHOTOCAL est également disponible en
aérosol. Essayez et constatez...!

Commenter cet article

aspiration centralisée 07/12/2016 12:36

J'ai eu la total petit, l'asthme, les acariens et la poussière et c'est invivable. Mais en grandissant il existe pleins de méthode pour limiter les acariens et la poussière. C'est top de faire un article qui explique tous ça.